Comment faire le bouturage de rosier
bouturage-rosier-1.jpgbouturage-rosier-2.jpgbouturage-rosier-3.jpgbouturage-rosier-4.jpg

Bouturage de la lavande

Conseils pour le bouturage de la lavande

Pourquoi bouturer la lavande?

Le bouturage lavande est une opération simple et accessible à tous les jardiniers, qu’ils soient amateurs ou expérimentés. Cela permet de reproduire très simplement et pour un prix quasi nul les pieds de lavande déjà existants. La lavande est une plante que l’on trouve principalement dans le sud de la France, et pour cause, c’est une plante qui aime particulièrement la compagnie des rayons du soleil sans craindre de faillir à la moindre sécheresse. Son parfum caractéristique de la Provence et des romans de Marcel Pagnol a le pouvoir de nous faire voyager et de réveiller en nous des souvenirs d’enfance que l’on pensait à jamais tombés dans l’oubli. Elle se compose de tiges et pousse en petits buissons à une hauteur de 30 à 60 centimètres. De couleur bleue à tendance pourpre, elle ressemble de petits épis bleuâtres et revêt une apparence fine et herbacée. Fréquemment utilisée dans l’industrie de parfums, elle est principalement prisée pour sa senteur unique et exceptionnelle. Les grands-mères avaient l’habitude d’en faire des bouquets qu’elles laissaient sécher afin de pouvoir profiter de son parfum le plus longtemps possible. L’usage de son huile essentielle est également très répandu. Ses propriétés relaxantes aident à combattre le stress et l’insomnie, lutte contre les états de dépression et apporte une atmosphère et une sensation de bien-être incroyable. Ainsi, de nombreux jardiniers apprécient d’en avoir quelques pieds qui suffisent à diffuser cette senteur si caractéristique dans tout le potager. Le bouturage lavande est un excellent moyen d’agrandir son bouquet à moindre frais. De plus, la procédure est une des plus simples et des plus classiques en termes de bouturage.

Les différentes étapes pour un bouturage réussi

Tout d’abord, le bouturage de la lavande demande de trouver un endroit où l’on pourra prélever les quelques tiges nécessaires à la bouture. Si vous avez déjà des pieds chez vous, dans ce cas, pas de problème, vous pouvez vous lancer dans les premières étapes de réalisation. Tout d’abord, le bouturage lavande doit se faire entre le mois de mai et le mois de juillet. Pour commencer, il faut trouver des tiges qui ne comportent pas de boutons et les tailler à l’aide d’un sécateur propre et désinfecté. Cela évitera tout risque de contamination et garantira une bouture saine. Pour la taille des tiges, 8 à 10 centimètres devraient suffire et il est préférable comme pour toutes boutures de couper au niveau d’un nœud où la feuille commence sa croissance. Une fois les tiges coupées correctement, il faut les débarrasser de leurs feuilles en prenant soin de laisser juste celles se trouvant à la tête de la tige. Dans le cas de la lavande, cette opération peut très bien s’effectuer à la main. Ensuite, dans un pot que vous aurez préalablement rempli de terreau spécial pour les boutures, il suffit de planter vos tiges (il est possible de mettre plusieurs tiges par pot), et de les recouvrir d’un sac plastique ou encore d’un cul-de-bouteille plastique que vous retournerez afin de créer comme une mini-serre. L’intérêt de cela est de faire prendre le bouturage de la lavande grâce à un système dit « à l’étouffée » qui favorise la création des racines dans le terreau. Cela devrait prendre environ deux mois pendant lesquels vous prendrez soin de les vaporiser régulièrement. Une fois les racines formées, enlevez le sac ou la bouteille et mettez les pots à l’abri du gel pendant tout l’hiver. Le bouturage lavande se termine donc au printemps suivant lorsque vos boutures sont prêtes à intégrer le massif auquel elles étaient destinées.