Comment faire le bouturage de rosier
bouturage-rosier-1.jpgbouturage-rosier-2.jpgbouturage-rosier-3.jpgbouturage-rosier-4.jpg

Comment faire le bouturage d'une vigne?

Multipliez vos grappes de raisin grâce au bouturage vigne

Avoir une vigne n’est pas réserver qu’aux producteurs de vins. Faire un bouturage de la vigne va vous permettre de déguster votre propre raisin. Palissée contre un mur par exemple, la multiplication de votre vigne vous apportera rapidement le plaisir d’un fruit bien sucré.

Comment bouturer sa vigne?

Le bouturage vigne n’est pas compliqué à réaliser. Elle s’effectue en deux temps. Il faut d’abord prélever les boutures après la chute des feuilles puis les planter généralement en mars. Pour effectuer ces opérations, il faut vous munir d’un sécateur, d’une bêche, de liens en plastiques, de sable ou de terre légère. Normalement, ce sont les boutures les plus courtes qui vont s’enraciner le plus rapidement, mais cela sera en fonction de la nature de votre sol. En effet, dans une terre légère, il vaut mieux avoir des boutures plus longues qui auront la longueur nécessaire à la constitution de racines. En fonction de la région où vous habitez, le bouturage vigne se fera en novembre ou en décembre. Dans un premier temps, prélevez des sarments porte-boutures sur des tiges qui ont entre deux et trois ans. Un sarment est constitué d’une tige principale sur laquelle se trouvent des départs de rameaux plus petits.

Pour réaliser des boutures individuelles, taillez des bouts d’une vingtaine de centimètres de longueur. Ils doivent être porteurs de deux ou quatre yeux en fonction de la variété de la vigne. On peut également prélever des porte-boutures de 50 centimètres environ et les réunir en fagots. L’étape suivante consiste à la confection d’une crosse. Cette opération consiste à tailler l’extrémité supérieure de la bouture au-dessus de l’œil. Confectionner une crosse à l’autre extrémité de la bouture. Vous devez laisser un morceau du porte-bouture de 1 centimètre environ. Pensez à ce que les coupes soient bien nettes. Il ne vous reste plus qu’à mettre les boutures à stratifier durant tout l’hiver. Pour cela, placez-les debout dans du sable fin ou de la terre très légère. Vous pouvez également coucher les fagots. Recouvrez-les de terre fine de façon à former une butte afin que l’eau de pluie puisse ruisseler.

Repiquer les boutures

Pendant l’hiver, mettez vos boutures au pied d’un mur, mais il faut qu’elles soient absolument au nord afin d’éviter un départ prématuré de votre bouture. Vers le mois de mars ou avril, en fonction de la température extérieure, terminez votre bouturage de vigne. Pour cela, repiquez vos boutures en pépinière dans une terre légère. Laissez affleurer le bourgeon supérieur juste au niveau du sol. Vous devez laisser un espace d’environ 30 centimètres entre chaque bouture et n’oubliez pas d’arroser légèrement.

Trouver des conseils de bouturage vigne

Faire des boutures peut sembler compliqué et beaucoup de personnes n’osent pas se lancer de peur de ne pas y arriver. Il faut savoir qu’avec un peu de pratique, de savoir-faire et quelques conseils, tout le monde peut s’essayer au bouturage de la vigne. Vous pouvez demander des astuces à votre entourage ou pourquoi pas à un voisin. Il n’est pas rare que des amateurs aient des vignes dans leur jardin. Vous pouvez également acheter des magazines de jardinage. Vous trouverez de nombreux conseils en image sur le bouturage vigne, surtout en fin d’été. N’hésitez pas à consulter des forums sur internet. De nombreux passionnés partagent leur expérience, mais également leur savoir-faire. Vous y trouverez toutes les réponses aux questions que vous vous posez. Le bouturage vigne permet de multiplier celle-ci à moindres frais. Vous allez pouvoir récolter du raisin dont vous connaitrez l’origine. Avec quelques astuces, du temps et de la patience, vous n’avez pas besoin d’être un jardinier professionnel pour réussir vous boutures de vigne.